Calendrier
des rencontres

< Août 2014 >

dim lun mar mer jeu ven sam
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Nouvelles Estacades


Estacades : Hockey Midget AAA

LHJMQ

Hockey Québec

Nouvelle

Retour aux nouvelles / Jouer à la maison
Lundi 01 août 2011

                       DSC_0041

Lorsque Samuel Landry a enfilé le chandail des Cataractes de Shawinigan pour la première fois le 4 juin dernier à l’occasion du repêchage annuel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il réalisait un rêve que la majorité des hockeyeurs chérissent : soit celui d’évoluer dans le circuit Courteau, chez soi, à la maison.

Après une saison 2010-2011 aussi exceptionnelle, où Samuel a amassé 36 points en 41 parties, c’était presqu’écrit dans le ciel qu’il allait être sélectionné parmi l’une des 17 formations de la ligue. Par contre, ce qui était moins prévisible, c’est qu’il allait se retrouver avec la formation shawiniganaise, équipe qu’il a adulé pendant toute sa jeunesse. « Sur le coup, je me demandais s’il s’agissait vraiment de moi » a-t-il affirmé. « Je ne réalisais pas du tout ce qui venait de se produire. J’étais tellement heureux et soulagé ».

C’est vers la fin de la 6e ronde – 102e rang – qu’il a finalement entendu son nom être prononcé dans les haut-parleurs du Colisée Desjardins. Se faire recruter devant notre famille et nos coéquipiers c’est quelque chose, mais de l’être par l’équipe locale, ça ajoute encore plus de piquant à ce moment unique. « J’ai toujours rêvé de jouer pour les Cataractes » a-t-il admis. « Tout au long de mon enfance, ce fut mes idoles. Je suis allé les voir jouer à quelques reprises à l’aréna Jacques-Plante. J’ai toujours été impressionné par le niveau de jeu ».

Samuel a mis du temps à réaliser ce qui venait de se produire. À ses dires, il lui a fallu pas moins de 2 semaines avant de s’en remettre. « Ça m’a pris au moins 2 semaines avant de réaliser que je venais d’accomplir un de mes rêves de jeunesse » avance-t-il.

Ironie du sort, le joueur de centre a imité ses anciens coéquipiers Jordan Côté et Félix-Antoine Bergeron. Lors de la séance de sélection de 2010, à Victoriaville, ces derniers ont également été recrutés par les Cataractes, lors des rondes 3 et 5 respectivement. L’auteur de 17 buts et de 19 mentions d’aide en 2010-2011 compte bien leur demander quelques conseils avant le début du camp d’entraînement le 14 août prochain. « C’est certain » a-t-il répondu. « Je ne connais pas super bien Éric Veilleux, mais je suis certain qu’il aime les joueurs qui donnent toujours leur 100 %. Je vais arriver au camp d’entraînement en parfaite forme physique et démontrer ce dont je suis capable ».

En mai prochain, la formation shawiniganaise recevra le prestigieux tournoi de la coupe Memorial au centre Bionnest. En vue de cette année qui s’annonce haute en couleur, ces derniers tenteront d’aligner le plus de vétérans possible, dans le but de se rendre jusqu’au bout. Malgré tout, le jeune homme de 5’11 et de 156 livres ne vise qu’une seule chose : se tailler un poste avec l’équipe dès septembre. « Je veux faire l’équipe dès cette année » avoue-t-il. Je ne me laisserai pas influencer par les places restreintes en vue de la coupe Memorial. Mon but n’est pas de retourner dans le Midget AAA, mais bien de percer l’alignement. Ce sera difficile mais je suis capable ».

Selon lui, afin d’atteindre son objectif, il devra améliorer son jeu défensif. « Je vais devoir améliorer mon jeu défensif. Je vais continuer d’être un joueur offensif tout en gardant une bonne conscience dans ma zone défensive » vise-t-il.

Sa deuxième moitié de saison avec les Estacades l’a certainement aidé à se faire un nom auprès des divers dépisteurs. Du moins, c’est ce qu’il croit. « J’ai connu un mauvais début de saison mais par la suite, j’ai démontré ce dont j’étais capable. Je crois que c’est principalement durant la deuxième moitié de saison que j’ai gagné beaucoup de points aux yeux des recruteurs ».

Si Éric Veilleux et ses hommes de hockey jugeaient qu’il serait préférable qu’il perfectionne son jeu dans la Ligue de hockey Midget AAA du Québec en septembre prochain, Landry serait prêt à prendre le rôle de leader au sein du vestiaire. « C’est certain. Je montrerais l’exemple, autant sur la patinoire qu’en dehors» conclut-il.


Simon Bédard, collaboration spéciale Estacades de Trois-Rivières