Calendrier
des rencontres

< Octobre 2014 >

dim lun mar mer jeu ven sam
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
Nouvelles Estacades


Estacades : Hockey Midget AAA

LHJMQ

Hockey Québec

Nouvelle

Retour aux nouvelles / LES VÉTÉRANS SONNENT LA CHARGE
Mercredi 02 mars 2011

DSC_0029  DSC_0103

(Bergeron, 1 truc du chapeau et 1ère étoile du match et  St-Cyr,  1 but 4 passes et 2e étoile du match)

Mardi soir était présenté le quatrième match de la série 1/8 de finale des Estacades de Trois-Rivières contre les Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Cette partie fut disputée au Centre sportif Alphonse-Desjardins laissant pour vainqueurs les Estacades   par la marque de 6 à 5.

Pendant les 20 premières minutes de jeu, les deux équipes se sont inscrites au pointage. Le premier but des Estacades fut compté en supériorité numérique. Avec les aides de Maxime St-Cyr et de Félix-Antoine Bergeron, Philippe Mineau réussit à déjouer le gardien de but adverse, Marc Olivier Daigle.

Les Riverains ont riposté deux fois plutôt qu’une. Jean-Sébastien Dea et Philippe Gadoury ont trouvé respectivement le fond du filet.

Mais, ne restant que 5,6 secondes à la première période, Félix-Antoine Bergeron ramenait les deux équipes à égalité 2 à 2.

Lors de la deuxième période, plusieurs chances ont été ratées de justesse par les Estacades. Les Riverains, quant à eux, ont su être opportunistes alors que Simon Fortier était au cachot. Thomas Gobeil plaça à son tour le palet au fond du filet.

Mais quelques minutes plus tard, Félix-Antoine Bergeron a ramené tout le monde à la case départ.

Après 4,56 minutes de fait en troisième période, les Riverains marqua un quatrième but. Les Estacades ne se sont pas laissés abattre, car Maxime St-Cyr déjoua le gardien adverse.

Quelques secondes plus tard, les adversaires coriaces que sont les Riverains sont parvenus à déjouer Antoine Bibeau.

Faisant preuve de caractère, les Estacades ripostèrent avec un cinquième but. Les protégés de Gilles Bouchard ne s’arrêtèrent guère à cette égalité car, Félix-Antoine Bergeron vint inscrire son troisième de la rencontre et donc, le but gagnant..

« On a travaillé pendant 60 minutes et  on a ramené les pucksau net, a informé Bergeron. On a suivi le plan de match. Ça fait du bien de scorer, surtout quand ça fait longtemps que tu n’as pas marqué. »


Source: Valérie Deschamps